Auteur : Joseph Lacroix

Dédicace de Gabriel Delmas pour Gryyym !

Qu’est ce que le Pack Shub-Niggurath ? Du nom de la célèbre entité extraterrestre imaginée par Lovecraft, il s’agit du Pack Premium de Gryyym, maintenant que les pack Early Ghoul sont épuisés. Vous aurez donc tout ce qu’il faut dans ce pack pour un voyage extraordinaire dans le fantastique et l’horreur ! Merci à tous les contributeurs qui soutiennent le projet Gryyym !

– Le livre imprimé (langue française)

– Le PDF (langue française)

– Le laminage sur bois de la couverture de Gryyym 

– Le Sticker de Julien Brunet  

– L’Ex-Libris de Nicolas Nemiri  

– Le Poster de Patrick Pion

+ en Bonus exclusif : 5 dédicaces originales à votre nom de Gabriel Delmas, Jean-Paul Krassinsky, Grégory Maklès, Lenté Chris et Patrick Pion !

Et bien sûr tous les bonus débloqués quand les paliers sont atteints etvotre nom sur la liste des sacrifés.Voici à quoi ressemblerait votre dédicace Gryyym par Gabriel Delmas: 

L’Ex-Libris de Nicolas Nemiri

Vous le savez, Gryyym a décidé d’offrir dans certaines contreparties, l’illustration de Nicolas Nemiri pour Gryyym en Ex-libris ! Nicolas Nemiri nous a transmis aujourd’hui son génial dessin, et nous ne pouvions pas ne pas le partager avec vous ! 

Dessinateur virtuose, internationalement reconnu, Nicolas Nemiri vit en Asie. Son dernier Artbook est sorti aux éditions Superani l’année dernière. Sa participation à Gryyym est pour nous un grand honneur et un immense plaisir artistique. 

Categories: Uncategorized

Planche originale Jean-Paul Krassinsky

No Comments

Nouveauté : Une superbe Planche Originale du Maestro Jean-Paul Krassinsky disponible dans les contreparties !

Bonjour à Tous ! Grâce à vos dons et votre soutien, sur les réseaux et auprès de vos contacts, nous avons dépassés rapidement les 50 % du premier palier qui est la première étape pour voir se réaliser ce terrible recueil collectif ! Pour fêter l’événement, nous avons décidé de proposer à la vente, dans les contreparties, des oeuvres originales d’artistes participants au projet GRYYYM. C’est avec une immense joie gothique que nous débutons avec une superbe planche du Maestro de l’humour Jean-Paul Krassinsky, célèbre de la pointe du Raz jusqu’aux confins de la Sibérie Orientale. Il nous a donc transmis rien de moins que la planche titre de son histoire courte « Morticia, reine de la nuit » publiée dans le Volume 2 des « Coeurs Boudinés » (Dargaud 2007). 

Categories: original artwork

Le Pack Providence

No Comments

Sur la page du crowdfunding français, sur Kisskissbankbank, nous avons créé le Pack Providence.

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/gryyym/

Cette Contrepartie est réservée aux libraires qui veulent soutenir le projet GRYYYM. Elle comprend 10 livres Gryyym seuls (sans pdf, sans aucun bonus, ni inscription dans la liste des contributeurs), les frais de ports sont inclus pour la France et la Belgique seulement pour le prix attractif de 250€.

OFFRE RÉSERVÉE AUX LIVRES EN FRANÇAIS.

Un grand Merci aux Libraires qui veulent aider le projet Gryyym à exister !

Categories: crowdfunding

Georges Clarenko & Nikola Akileus

No Comments
Georges Clarenko
Nikola Akileus

Quelle image vous a marquée ou vous a influencée ?

Georges : Une seule image, impossible. Ou plutôt une image qui est la somme de milliers. Quelques influences parmi elles : Schizophrenia, Bug, Shin Godzilla, Lovecraft.

Nikola : un extrait de BD, d’obédience SF et plutôt dark. Fragment d’exil d’un pontife déchu, en pleine crise mystique, bientôt prophète halluciné d’un délitement du réel.

Que comptez vous faire pour GRYYYM ?

Georges : Gryyym est pour moi l’occasion de reprendre un projet d’univers avec le scénariste et auteur Nikola Akileus. La BD étant le médium parfait où concrétiser la symbiose de nos créations.

Nikola : Des images nées de textes. Influences originelles : le terreau horrifique de King & Lovecraft, enrichi d’une bonne dose de Frank Herbert (Dune of course – canal historique, mais aussi l’IA-déité sacrificatrice du Programme Conscience, l’expérience Dosadi) et de Dan Simmons (la claque Hypérion : ses arbres tesla, son démon empaleur, pour ne citer qu’eux).

Categories: interview

Paolo Massagli

No Comments

www.facebook.com/paolomassagli/

Quelle image vous a marquée ou vous a influencée ?

Plus qu’une image, un personnage: Pinhead dans Hellraiser, d’après l’histoire de Clive Barker: « Slaves of Hell ».

Que comptez vous faire pour GRYYYM ?

Pour Gryyym, je propose une courte histoire sur la liberté avec une clé ésotérique, située dans
la Seconde Guerre mondiale.

Pouvez vous nous présenter une image de vos travaux antérieurs ?

Mon travail précédent « Like an insect », publié par Hollow Press, est un roman graphique d’horreur mais également intimiste qui traite du thème de l’intimidation.

Categories: Uncategorized

Christophe Lenté

No Comments
Auto-portrait.

Un vieux blog : http://lamareauxcadavres.blogspot.com

Mon site Cargo : https://cargocollective.com/lentechris

Quelle image vous a marquée ou vous a influencée ?

Dur de résumer en une seule image ! Trop de choses ont pu m’influencer, trop de choses que j’absorbe au fil du temps… Dans les classiques, Les Caprices de Goya, l’Enfer de Dante par Gustave Doré, ou plus récemment le dessin fantastique, notamment les œuvres de Sibylle Ruppert, Albin Brunovsky, Beksinski, , j’en passe… dans la sphère BD, les illustrations ero-guro de Maruo Suehiro, et surtout le Psychopompe de Gabriel Delmas, qui a été un vrai facteur déclencheur pour moi, en termes d’envies de dessiner… 

Mais pour anecdote, la première image horrifique qui m’ait marquée, c’est la couverture du tome 1 de ÇA de Stephen King (édition J’ai Lu) qui traînait chez ma mère il y a des lustres… J’étais encore assez jeune, et la vision du gamin se débattant dans le caniveau, le sang qui en gicle et le clown jouasse et assez malsain à côté, c’était un spectacle assez glauque je crois pour moi, un truc qui m’a en tout cas longtemps poursuivi, même si je ne pouvais pas m’empêcher de reluquer cette image chaque fois que je retombais sur ce bouquin… Mon introduction dans l’horrifique s’est fait dans une vraie dualité répulsion/fascination… 

Que comptez vous faire pour GRYYYM ?

Dans l’idée, je voudrais expérimenter… Je suis assez fasciné par les démarches d’Austin Osman Spare, et en musique, de Coil, qui travaillent en partie par le biais de leur subconscient… Sans prétendre être à leur niveau ou prendre la suite de leur implication dans la magick, je suis parti sur un modus operandi un peu équivalent, écrivant quelques vers jetés dans la spontanéité, en essayant de suivre une certaine cohésion dans les consonances, un truc qu’on peut essayer de réciter comme une formule magique, un genre de mantra en constante mutation… l’idée étant de trouver les solutions pour mettre ça en image, créer une résonance entre en textuel et le visuel. C’est une sorte de strip ectoplasmique, si j’ose dire…

Pouvez vous nous présenter une image de vos travaux antérieurs ?

Une image qui symbolise bien ce que j’essaie de faire ces derniers temps, à savoir, à moins m’attacher à des idées concrêtes et réfléchies qu’à faire ressurgir des visions plus spontanées… Dans la finalité j’essaie de travailler des images sans croquis préparatoire, ni idées précises en tête, m’attaquer simplement et directement à la matière noire du cerveau… 

Categories: Uncategorized

Franck Biancarelli

No Comments
Auto-portrait de Franck Biancarelli

Quelle image vous a marquée ou vous a influencée ?

Je suis toujours plus marqué par des images qui me donnent la sensation d’être possibles. Donc certes, comme beaucoup, j’ai été marqué très jeune par certaines images de Wrightson mais au bout du compte , beaucoup plus par certaines de Ditko et bien sûr d’ Alex Toth (ma marotte).

Que comptez vous faire pour GRYYYM ?

J’ai produit par le passé des images assez dures mais pour l’ instant, jusqu’à quand je ne sais pas, je très très intéressé par produire des images qui chacune prise à part pourrait être qualifiée de tout à fait charmante mais qui dans la narration provoque un sentiment de malaise. Donc l’ objectif est là : Produire une forme de beauté, de normalité, de poésie, d’ élégance pourquoi pas mais qui au bout du compte laisse un arrière goût étrange.

Pouvez vous nous présenter une image de vos travaux antérieurs ?

Ce qui m’intéresse, plus que d’exprimer un point de vue très fort, c’est de faire un pas sur le côté. Comme un petit dysfonctionnement. Ici par exemple j’ aime bien cette image car il me semble (j’ espère avoir raison) que le point de vue dramatisé qu’elle produit est assez rarement vu. On est à la fois en plongée à l’ abris de la bataille, mais à la fois trop près pour en prendre vraiment la mesure et on n’ en voit que des fragments. Il me semble donc que le point de vue et ce qui est montré se contredisent et provoquent une forme de confusion ce qui est mon objectif car je pense que l’état de confusion est celui de ce genre de bataille au corps à corps. (Pourvu que ce soit au moins un peu vrai sinon toute cette explication est parfaitement ridicule, ha ha).

Categories: Uncategorized