Christophe Lenté

No Comments
Auto-portrait.

Un vieux blog : http://lamareauxcadavres.blogspot.com

Mon site Cargo : https://cargocollective.com/lentechris

Quelle image vous a marquée ou vous a influencée ?

Dur de résumer en une seule image ! Trop de choses ont pu m’influencer, trop de choses que j’absorbe au fil du temps… Dans les classiques, Les Caprices de Goya, l’Enfer de Dante par Gustave Doré, ou plus récemment le dessin fantastique, notamment les œuvres de Sibylle Ruppert, Albin Brunovsky, Beksinski, , j’en passe… dans la sphère BD, les illustrations ero-guro de Maruo Suehiro, et surtout le Psychopompe de Gabriel Delmas, qui a été un vrai facteur déclencheur pour moi, en termes d’envies de dessiner… 

Mais pour anecdote, la première image horrifique qui m’ait marquée, c’est la couverture du tome 1 de ÇA de Stephen King (édition J’ai Lu) qui traînait chez ma mère il y a des lustres… J’étais encore assez jeune, et la vision du gamin se débattant dans le caniveau, le sang qui en gicle et le clown jouasse et assez malsain à côté, c’était un spectacle assez glauque je crois pour moi, un truc qui m’a en tout cas longtemps poursuivi, même si je ne pouvais pas m’empêcher de reluquer cette image chaque fois que je retombais sur ce bouquin… Mon introduction dans l’horrifique s’est fait dans une vraie dualité répulsion/fascination… 

Que comptez vous faire pour GRYYYM ?

Dans l’idée, je voudrais expérimenter… Je suis assez fasciné par les démarches d’Austin Osman Spare, et en musique, de Coil, qui travaillent en partie par le biais de leur subconscient… Sans prétendre être à leur niveau ou prendre la suite de leur implication dans la magick, je suis parti sur un modus operandi un peu équivalent, écrivant quelques vers jetés dans la spontanéité, en essayant de suivre une certaine cohésion dans les consonances, un truc qu’on peut essayer de réciter comme une formule magique, un genre de mantra en constante mutation… l’idée étant de trouver les solutions pour mettre ça en image, créer une résonance entre en textuel et le visuel. C’est une sorte de strip ectoplasmique, si j’ose dire…

Pouvez vous nous présenter une image de vos travaux antérieurs ?

Une image qui symbolise bien ce que j’essaie de faire ces derniers temps, à savoir, à moins m’attacher à des idées concrêtes et réfléchies qu’à faire ressurgir des visions plus spontanées… Dans la finalité j’essaie de travailler des images sans croquis préparatoire, ni idées précises en tête, m’attaquer simplement et directement à la matière noire du cerveau… 

Categories: Uncategorized

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.